SIDA Le vaccin qui réduirait le risque d'infection

    Partagez

    l'inconnue
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin
    Nombre de messages : 201
    Age : 31
    Localisation : Univers
    Date d'inscription : 01/09/2009

    SIDA Le vaccin qui réduirait le risque d'infection

    Message par l'inconnue le Ven 25 Sep - 12:53

    Article de presse, pubier le 24/09/2009

    Une combinaison expérimentale de deux vaccins contre le virus du sida aurait permis de réduire de 32% le risque d'infection des patients. Un essai vaccinal qui offre des résultats encourageants pour les chercheurs.

    Un vaccin expérimental, agrégat de deux vaccins antérieurs dont l'un élaboré par Sanofi Pasteur, réduit d'un tiers le risque d'infection par le virus VIH, annonce le laboratoire français et des chercheurs américains et thaïlandais.

    Ce vaccin combine l'Alvac HIV de Sanofi Pasteur et l'Aidsvax, un vaccin mis au point par VaxGen qui s'était révélé auparavant inefficace seul. Il est maintenant la propriété de l'association à but non lucratif Global Solutions of Infectious Diseases (GSID).

    Ce cocktail vaccinal a réduit de 32% le risque d'infection par le VIH au terme d'un test pratiqué durant six ans sur 16 000 volontaires thaïlandais hétérosexuels qui ne présentaient pas de risque particulier d'infection par ce virus, ont précisé les chercheurs.

    "Bien que modeste, la réduction du risque d'infection par le VIH est statistiquement significative", a déclaré de son côté Michel DeWilde, senior vice-président Recherche & Développement de Sanofi Pasteur dans un communiqué.

    "Il s'agit de la première démonstration concrète, depuis la découverte du virus en 1983, qu'un vaccin contre le VIH peut un jour devenir une réalité", a-t-il ajouté.

    Sanofi a précisé que les résultats complets de l'essai de phase III seront présentés lors de la conférence internationale AIDS Vaccine 2009 qui se tiendra à Paris le 20 octobre prochain.

    Efficacité préventive uniquement

    Les résultats assez inattendus du cocktail déconcertent les chercheurs qui affirment ne pas savoir pourquoi cette combinaison de vaccins fonctionne alors que l'Aidsvax seul n'agissait pas.

    "Nous avons eu 74 infections dans le groupe placebo et 51 dans le groupe vaccin", a expliqué lors d'un entretien téléphonique le docteur Jerome Kin, un colonel de l'armée américaine de l'institut de recherche de l'armée Walter Reed du Maryland.

    "Moi-même, comme d'autres, nous n'aurions pas parié grand chose sur son degré d'efficacité", a rajouté le docteur Anthony Fauci, de l'Institut national américain des allergies et maladies infectieuses (NIAID). "Néanmoins, nous sommes allés de l'avant avec le test et c'était sujet à controverse".

    Le test a également permis de déterminer que le vaccin est assez efficace en matière de prévention mais ne pouvait rien une fois que le virus avait pénétré l'organisme.

    En effet, les personnes qui ont reçu le vaccin et qui ont néanmoins été contaminées ont eu autant de virus dans le sang et autant d'atteinte à leur système immunitaire que des malades du VIH qui n'avaient pas été vaccinés.

    "Même si le degré de protection que nous avons observé est réellement modeste, l'étude est une avancée scientifique majeure", poursuit Jerome Kim. "C'est la première fois qu'on constate que le développement d'un vaccin sûr et efficace est possible. Même si nous n'avons pas toutes les réponses actuellement, cela a des implications importantes pour l'avenir de la conception des vaccins VIH".

    Selon les Nations unies, le virus du Sida a tué 25 millions de personnes à travers le monde depuis sa découverte dans les années 1980.


    _________________
    Tout ce qui arrive, arrive toujours pour Une raison !!

    l'inconnue
    Modérateur
    Modérateur

    Féminin
    Nombre de messages : 201
    Age : 31
    Localisation : Univers
    Date d'inscription : 01/09/2009

    Re: SIDA Le vaccin qui réduirait le risque d'infection

    Message par l'inconnue le Ven 25 Sep - 12:55

    Un espoir de vaccin contre le sida

    Un essai mené sur 16 000 volontaires adultes montre des résultats prometteurs. Mais qui doivent être confirmés.

    Une "étape scientifique marquante": tel le commentaire du laboratoire français Sanofi Pasteur qui a, en partie, collaboré à un essai de vaccin contre le virus du sida. Depuis 6 ans en effet, un essai est en cours en Thaïlande. Mené sur 16 000 volontaires adultes, il a été réalisé par le ministère de la Santé publique thaïlandais et financé par le gouvernement américain, sous la responsabilité du médecin chef de l'armée américaine.

    En pratique, certains volontaires ont reçu une première dose de vaccin (mis au point par Sanofi Pasteur), puis une seconde, sous forme de rappel, avec une préparation vaccinale mise au point par VaxGen –cette entreprise ayant été restructurée entre temps, elle a cédé ses droits de propriété intellectuelle à une ONG, GSID (pour Global Solutions for infectious diseases). D'autres volontaires ont, eux, reçu un placebo (substance neutre sans effet), l'idée étant de comparer, plusieurs années plus tard, les taux d'infection des deux groupes "dans la vraie vie".

    Résultat, annoncé ce 24 septembre: une diminution du taux d'infection de 31,2% par rapport au placebo. Une réduction "modeste, [mais] statistiquement significative", selon Michel DeWilde, vice-président du département sciences et recherches de Sanofi Pasteur, qui ajoute : "Il s'agit de la première démonstration concrète, depuis la découverte du virus en 1983 [par une équipe française emmenée par Françoise Barré-Sinoussi], qu'un vaccin contre le VIH peut, un jour, devenir réalité".

    Ce résultat signifie que, plusieurs années après le lancement de cet essai, il y a environ un tiers de moins de personnes infectées par le virus du sida dans le groupe de ceux qui ont reçu le "vrai" vaccin, par apport à ceux qui ont reçu un placebo. C'est appréciable. Mais c'est encore nettement insuffisant pour que cette préparation vaccinale puisse être homologuée à l'échelle mondiale. Pourquoi? Parce que certaines personnes qui recevraient un tel vaccin pourraient se croire en quelque sorte protégées du virus du sida et, du coup, adopter des comportements à risques (oubli de préservatifs, mutli-partenariat, injection de stupéfiants...).

    En d'autres termes, le remède serait pire que le mal. "Beaucoup de travail reste à faire", avertissent d'ailleurs l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Onusida, en soulignant qu'il importe également de déterminer la durée de la protection, si le vaccin peut être administré dans d'autres parties du monde et s'il est efficace sur d'autres sous-types du VIH.

    De fait, la plupart des scientifiques estiment que, en deçà d'un taux d'environ 80% d'efficacité, un vaccin ne peut prétendre à une mise sur le marché. Cela est vrai, bien entendu, d'un vaccin préventif: dans le cas d'un vaccin curatif (destiné, par exemple, à freiner l'évolution de la maladie), un taux de réussite de 30% serait déjà, en soi, un progrès important..


    _________________
    Tout ce qui arrive, arrive toujours pour Une raison !!

    abdo_vet
    Space Accro
    Space Accro

    Masculin
    Nombre de messages : 254
    Age : 28
    Localisation : la terre
    Date d'inscription : 19/04/2009

    Re: SIDA Le vaccin qui réduirait le risque d'infection

    Message par abdo_vet le Sam 26 Sep - 0:38

    merci pour l'info c'est la faveur de la science on termine toujours ce qu'on commencer les autres pour arriver a des meilleurs resultats.......car ce vaccin est la combinaison du 2 vaccins qui sont deja utilisés contre VIH

    Aurore
    Co-Administrateur
    Co-Administrateur

    Féminin
    Nombre de messages : 373
    Age : 27
    Localisation : somewhere over the rainbow
    Date d'inscription : 14/12/2008

    Re: SIDA Le vaccin qui réduirait le risque d'infection

    Message par Aurore le Sam 26 Sep - 20:15

    ça fait longtemps qu'ils parlent de vaccins , espérant juste qu'il serra fructueux...
    et merci pour les articles inconnue

    Contenu sponsorisé

    Re: SIDA Le vaccin qui réduirait le risque d'infection

    Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:50


      La date/heure actuelle est Mer 7 Déc - 0:50